Relief mural
Décoration

Comment donner du relief à ses murs ?

Les idées de composition ne manquent pas et celles qui apportent du relief aux murs et de la texture aux parois sont très prisées en décoration intérieure.

Lames à fixer aux murs : relief horizontal, vertical ou diagonal

Les lambris muraux se déclinent dans plusieurs matières, des matériaux nobles et bruts à des imitations de textures plus ou moins bien réussies. Les résines se prêtent relativement bien au jeu de l’imitation d’autres matériaux, ce qui n’est pas toujours le cas du PVC. Le polychlorure de vinyle reste toutefois un matériau économique régulièrement employé en décoration intérieure des murs pour sa légèreté et sa facilité d’entretien.

Quel que soit le matériau retenu, la fixation est le plus souvent réalisée à partir d’une armature préalablement fixée au mur. Ce qui implique le perçage du mur en différent point, puis l’installation de chaque lame sur les tasseaux. Pour la réalisation de formes géométriques en relief, les lames sont fixées individuellement selon un plan précis.

Autocollants texturés et papiers peints trompe-l’œil

Sur l’ensemble de la paroi ou sur un pan de mur, les papiers peints et les trompe-l’œil autocollants, dynamisent le mur à moindre frais et avec des conditions de pose considérablement simplifiées.

Simuler un mur en pierre, en bambou, en marbre sculpté… Tous les matériaux et techniques sont envisageables et tous se contentent d’une simple pose effectuée avec soin pour un rendu parfait.

Du bois massif auto-adhésif

Pour conjuguer, l’authenticité du bois massif à la praticité des stickers et papiers peints autocollants, optez pour des lames de bois auto-adhésives. Constituées de vrai bois, ces lames habillent les murs de différentes teintes selon les essences et les finitions retenues. La face présentée à la paroi est recouverte d’une fine couche adhésive recouverte d’un film protecteur à retirer au dernier moment.

La fixation se fait par simple pression, et la découpe des lames peut être réalisée avec précision à l’aide d’un simple cutter, ce qui réduit considérablement l’ampleur du chantier en termes de moyens techniques et de délais.

Le carrelage décoratif et ses effets spéciaux

Le carrelage, utilisé en décoration murale, est disposé selon différents schémas pouvant être relevés par le choix des motifs. Le carrelage peut ainsi mimer les chevrons de bois que l’on retrouve sur les parquets au sol, mais avec des jeux de couleur inédits. Les carreaux 3D travaillés avec des effets d’ombre et de lumière créent l’illusion de volume, de courbes et de creux. Les successions et croisement de rainures sont du plus bel effet sur les carreaux aux finitions métallisées. Les joints, dans leurs dimensions et leurs teintes participent pleinement à l’esthétique de l’ensemble et ne doivent pas être négligés.

Les panneaux muraux 3D

La troisième dimension peut certes être suggérée voire imitée, mais elle peut aussi occuper pleinement l’espace au moyen de panneaux muraux 3D. Il s’agit de revêtements de plâtre, de PVC ou de métaux intégrant déjà les formes géométriques de votre choix : cubes, cylindres, prismes… Pas de surprise à l’assemblage, l’installation est relativement simple et rapide, à condition de respecter les consignes des fabricants.

Personnalisation des murs : les erreurs à éviter

Les particuliers envisagent le recouvrement du mur existant dans plusieurs cas de figure. Il s’agit souvent d’anticiper la mise en location ou la vente d’un bien et d’effectuer un maximum d’actions de valorisation, ou tout simplement d’une démarche d’amélioration du confort et du cadre de vie. Dans tous les cas, recouvrir un mur n’a rien d’anodin et si celui-ci présente les signes d’une pathologie avancée, la pose d’un revêtement sur toute sa surface pourrait bien aggraver le problème. Aussi toutes les pathologies de type remontées capillaires ou humidité excessive due à un dégât des eaux, doivent impérativement être traitées avant tout action de décoration, au risque d’encore aggraver la situation.

Vous pourriez également aimer...